ll n’a pas fallu 15 jours de majorité « absolue » MR pour que le Député-Bourgmestre Vincent Scourneau donne un coup d’arrêt à la politique sociale : abandon du Plan deCohésion Sociale (PCS) et projet de fusion commune-CPAS. Lors du Conseil communal du 17 décembre 2018, après que le Président du CPAS sortant ait défendu son bilan pour l’année écoulée, notamment les réalisations du PCS, le Bourgmestre a créé la surprise générale en annonçant ne pas vouloir prolonger le plan au-delà de 2019.

Fusion commune-CPAS

La majorité MR (en sièges) minoritaire (en voix) avait déjà annoncé entendre devenir « pionnière » en incorporant le CPAS dans la Commune. Les deux institutions seront confondues et toutes les matières sociales seront dorénavant logées dans une sorte d’échevinat des affaires sociales hypertrophié. Nouvel élan pour la politique sociale ? Non, la dotation de la commune au CPAS demeure strictement corsetée à son niveau des années antérieures : le social va clairement faire les frais d’une politique libérale maintenant complètement affranchie du contrepoids socialiste.

Abandon du PCS

Sous prétexte de révision générale de toutes les politiques sociales dans le cadre de cette fusion commune-CPAS, le Bourgmestre a déclaré qu’il abandonnait le PCS et donc les subsides associés. Malgré un dossier prêt pour solliciter la prolongation du PCS de 2020 à 2025 et toujours prévu au budget 2019, le dossier est à présent condamné au classement vertical par le Bourgmestre.

Le Plan de Cohésion Sociale à Braine-l’Alleud c’est :

– L’insertion socio-professionnelle ;
– L’accès à la santé et la lutte contre les assuétudes ;
– L’accès à un logement décent ;
– Et le retissage des liens sociaux inter-générationnels et inter-culturels.

Que vont devenir les nombreux partenariats créés au fil du temps grâce à l’aide de centaines de bénévoles et de professionnels concernés ?
Que vont devenir les actions sociales développées ?
Que vont devenir les emplois associés à ces tâches au sein de l’administration ?
Quelle qualité de vie peut-on encore espérer à Braine-l’Alleud ?

Au nom de l’opposition, majoritaire en voix :  Ecolo, Intérêts Brainois, PluS et Défi.

Share This