Non au parking Chirec Planche au Pêcheur

ECOLO est fermement opposé à ce projet de parking dans une prairie humide inondable. Voici les arguments et la lettre-type que nous proposons aux riverains de signer et de remettre à l’administration communale pour le lundi 18 mai à 10 heures au plus tard !

Publié le mardi 12 mai 2015

Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins,

Je souhaite vous faire part de mon opposition la plus ferme à la réalisation du parking projeté.

J’y suis opposé pour les raisons suivantes :

  • ce parking est un non-sens écologique et urbanistique,
  • ce parking est une aberration pratique et organisationnelle,
  • ce parking est une atteinte au bien-être des riverains.

Du point de vue écologique et urbanistique, ce parking est un non-sens car il est projeté

  • dans ce qui est actuellement une zone verte et zone agricole : il nécessiterait par conséquent une modification au plan de secteur et ne répond pas aux normes d’utilisation rationnelle de l’espace ;
  • dans une prairie humide inondable qui présente un intérêt biologique, non seulement en elle-même mais en relation avec l’exploitation agricole voisine, la butte de l’ancien vicinal et le bois se situant sur l’autre rive du Hain ;
  • dans un bout de vallée présentant un intérêt urbanistique et paysager à long terme : il fait partie d’un bel ensemble qu’il est intéressant de conserver vierge vu sa proximité avec le centre-ville et avec la promenade qui le surplombe (futur Ravel) et dans la perspective du maillage vert et bleu recommandé dans le Schéma de Structure Communal en vigueur.

De plus, il ne pourrait pas être construit sans détruire des habitats naturels précieux, sans en perturber durablement d’autres immédiatement voisins et les polluer tous par le bruit, par les lumières la nuit et par les gaz d’échappement et les hydrocarbures.

Du point de vue pratique et organisationnel, ce projet est une aberration : il est incompréhensible

  • de vouloir construire un parking à près de 400 mètres de la première entrée de bâtiment ;
  • de vouloir l’aménager sur un terrain aussi instable, inondable et dont les contraintes multiplient les difficultés et le coût d’aménagement ;
  • de prévoir un parking d’une telle capacité alors que les solutions alternatives se multiplient (transports en commun, parking de la Goëtte, parking à la gare) et devraient être encouragées davantage (arrêt TEC desservant l’hôpital, navettes de et vers la gare) ;
  • de ne pas privilégier d’autres localisations, même si celles-ci ne sont pas disponibles immédiatement : étages sur le parking de l’hôpital récemment aménagé, parking à la place ou sous le centre administratif communal actuel, anciens établissements Nichols, etc.

Je me demande également s’il a été vraiment tenu compte des risques d’inondation qui pourraient purement et simplement empêcher l’utilisation de ce parking en cas de crue du Hain.

Du point de vue des riverains, ce parking est une atteinte au bien-être :

  • il imposera une circulation de véhicules permanente et encore plus intense qu’actuellement non seulement rue Wayez, côté rue pour les riverains, mais aussi côté jardin : des voitures de tous les côtés…
  • il compromettra définitivement l’aspect et la valeur naturels des lieux, avec une possible incidence sur la valeur immobilière en raison de la pollution visuelle et sonore d’un vaste parking actif jour et nuit en fond de jardin…

Pour toutes ces raisons, je vous prie de noter mon opposition à ce parking et de tenir compte de cette opinion en remettant vous-mêmes un avis négatif sur ce projet et en demandant expressément à la Région wallonne de ne pas accorder le permis demandé.

Je vous remercie, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins, de l’attention et des suites que vous apporterez à ce courrier.

A télécharger

Lettre-type

Lettre-type à imprimer et signer pour le 18 mai à 10h


Document PDF - 396.2 ko - ouvrir document