Lu 6/03 - Echos du Conseil : pour l’énergie

Deux pas en avant vers une politique climat-énergie à Braine-l’Alleud : nous n’avons pas boudé notre plaisir ce lundi 6 mars lors de la présentation du cadastre énergétique des bâtiments communaux et de l’engagement dans le programme énergie-climat POLLEC 3.

Publié le lundi 13 mars 2017

Présentation du cadastre énergétique

A notre demande, le Conseil était convoqué à 19h pour entendre le conseiller spécial en énergie-climat appelé aussi « éco-passeur », M. Taillez, nous présenter le cadastre énergétique des bâtiments communaux.

Enfin, nous disposons d’un inventaire précis des consommations en gaz et électricité dans les bâtiments communaux, et de leur évolution depuis 2014. De façon pédagogique, l’écopasseur nous a montré comment il a identifié les bâtiments où l’efficacité énergétique était la plus faible et où des progrès importants pouvaient être réalisés. Ces lieux sont devenus la priorité des investissements réalisés l’an passé.

Il est frappant de constater comme on peut faire des pas de géants : par exemple, la suppression de la bulle pour le tennis au stade G. Reiff, fait diminuer de 17% les consommations du centre sportif. A l’école du Grand Frêne, les investissements réalisés en 2016 (nouveaux bâtiments) ont permis une économie de 30% ; à la crèche des Oisillons, la diminution de consommation a atteint 50% en 3 ans.

C’est aussi reconnaître qu’il y avait un gros gaspillage énergétique jusque récemment. Heureusement que cela change enfin et que la commune dispose maintenant d’une comptabilité énergétique, que nous nous engageons à suivre de près ces prochaines années.

Campagne énergie-climat POLLEC 3

Le point 19 à l’ordre du jour du Conseil communal était la ratification de l’engagement de notre commune dans une campagne Energie Climat soutenue par la Région wallonne dans le programme « POLLEC 3 ».

Là aussi, nous avions demandé cet engagement il y a plus d’un an à l’occasion du vote de la motion climat que nous avions initiée au moment de la Conférence de Paris pour le climat. A l’époque, la majorité ne s’était pas engagée à s’intégrer dans ce processus.

Celui-ci permet pourtant d’obtenir des subsides importants pour les études et inventaires préalables et ensuite pour les investissements communaux dans les infrastructures qui visent à économiser l’énergie ou à en produire par des sources renouvelables.

Suite à cet engagement, c’est aussi dans le sillage de la Convention européenne des Maires pour le Climat que notre commune s’intègre. Il y aura donc non seulement les efforts propres aux consommations de la commune, mais aussi une aide apportée aux habitants pour aller dans le sens de la sobriété énergétique. Les politiques de mobilité et d’aménagement du territoire seront aussi concernées. On ne pourra plus faire des projets « bas carbone » factices à Braine l’Alleud !

Bancs publics

Nous avons soutenu la demande du groupe IB en faveur de l’installation de bancs publics plus nombreux et conformes aux attentes des habitants de tous les quartiers.

La majorité a annoncé la pose de nouveaux bancs, mais dans une optique centralisée. Comme pour les plaines de jeux, elle préfère ne pas couvrir tous les quartiers. C’est un choix que nous dénonçons.

De plus, elle n’est pas favorable à l’écoute des demandes des habitants pour la localisation des bancs. Pourtant le bourgmestre dit qu’il répond aux demandes de suppression des bancs et des plaines de jeux de la part des riverains.

Donc, quand on demande pour enlever, on a plus de chance d’être écouté que quand on demande de placer ces bancs ou petits équipements qui permettent pourtant la convivialité d’un quartier.