Lu 30/9 - Echos du Conseil Communal – Un nouvel Echevin mais toujours pas de piscine

Ce lundi, l’ensemble du Conseil souhaitait la bienvenue à Monsieur Detandt qui remplace Monsieur Dutry à l’échevinat des travaux et de la mobilité. Les missions sont nombreuses comme l’atteste la liste des travaux retenus pour le plan d’investissement communal 2014-2016 ou les points d’attention (zones d’immersion temporaires, traitement des eaux usés, etc.) soulevés ce lundi par le groupe ECOLO. Le groupe ECOLO qui s’est également associé aux Conseillers communaux « Intérêts Brainois » pour demander plus d’informations au Collège sur l’état d’avancement de la procédure de sélection du soumissionnaire qui sera retenu pour la construction du centre aquatique.

Publié le vendredi 4 octobre 2013

- Points 1, 2 et 3 – Démission volontaire d’un Échevin, avenant n°1 du pacte de majorité et prestation de serment d’un nouvel Échevin.

- Contexte
Monsieur Detandt remplace Monsieur Dutry à l’échevinat des travaux et de la mobilité.

- Position d’ECOLO
Ecolo a tenu à remercier l’échevin sortant, Monsieur Dutry pour son dévouement au service de la commune depuis plus de 20 ans ; Thérèse Snoy a souligné ses qualités personnelles de gentillesse et de proximité. Nous accueillons avec intérêt le nouvel Échevin et espérons qu’il mettra ses compétences au service non seulement des travaux brainois mais aussi au service d’une meilleure mobilité dans notre commune.

*******

- Point 9 : Balisage de sécurité et mise en valeur du rond-point route de Piraumont / chaussée d’Ophain

- Contexte
Les membres du Conseil communal sont invités à approuver le projet d’éclairage du rond-point de la route de Piraumont /chaussée d’Ophain ainsi qu’un nouvel aménagement du rond-point lui-même.

- Position d’ECOLO
Le groupe ECOLO estime qu’un éclairage de sécurité serait positif pour ce rond-point qui se trouve à la croisée de longues lignes droites.
Mais plus généralement, ce point est l’occasion de rappeler que l’aménagement des ronds-points de la commune mériterait plus d’attention, tant sur le plan de la sécurité que sur celui de l’aménagement.
L’aménagement de ces ronds-points pourrait notamment être l’occasion de planter des espèces mellifère et de faire appel à la créativité d’entrepreneurs pour joindre l’utile à l’agréable.
Il y a trois mois, le Collège avait émis l’idée de faire appel à des entreprises privées pour aménager des ronds-points paysagers. Nous estimons qu’il s’agit là d’une excellente idée : elle se trouvait d’ailleurs déjà dans nos propositions pour les élections communales de 2012

*******

- Point 25 – plan d’investissement communal 2014-2016

- Contexte
Les membres du Conseil communal sont invités à approuver le plan communal d’investissement pour la période 2014-2016.
Il s’agit de travaux d’infrastructure et la priorité imposée par la région wallonne va à des travaux de voirie liés à l’amélioration de l’égouttage.
Le Collège propose donc une liste comprenant :
- la réalisation de la nouvelle rue St Jacques
- l’aménagement de la ruelle du Try à Ophain
- l’éclairage de l’église St Etienne
- l’aménagement de chemins piétons et cyclables autour des étangs de la zone du Paradis
- la création d’une zone d’immersion temporaire rue Comte J.de Meeus à Lillois
- l’aménagement de la rue du Château d’eau
Le montant total des travaux se monte à 4 millions €, dont la moitié serait prise en charge par la région wallonne.

- Position d’ECOLO
Face à la liste des travaux retenus, ECOLO a demandé quels ont été les critères retenus pour effectuer ces choix. Nous avons fait remarquer que la demande de subventions à la Région wallonne s’élève à 2 millions € alors que le droit de tirage dont dispose Braine-l’Alleud est limité à 1,4 million. Certains travaux ne seront donc pas subsidiés. Nous avons fait remarquer que construire un bassin d’orage en pleine zone agricole sans prendre de mesure anti-érosion risque d’être peu efficace si les causes des inondations ne sont pas résolues en amont par les pratiques agricoles. Suite aux explications du Bourgmestre, le groupe ECOLO a finalement soutenu le point.

*******

- Point 29 : Budget 2014 de la Régie foncière et immobilière

- Position d’ECOLO
Ecolo a voté contre le projet de budget de la régie foncière pour 2014.
Nous regrettons toujours le même manque d’ambition et de projets, l’absence de solutions pour les ménages en quête d’un logement à prix accessible dans notre commune.

*******

- Divers

Suite aux constats effectués dans la zone comprise entre la chaussée d’Ophain et la rue du Gazon située à proximité du passage du ring, le groupe ECOLO a interpelé le Collège sur les faits suivants :

  • cette zone est une zone inondable en raison de la présence de sources et de l’écoulement des eaux de toitures et de certaines eaux usées du quartier ;
  • les eaux usées qui proviennent des habitations de la rue de Dinant (chaussée d’Ophain) coulent dans un fossé à l’air libre le long d’un sentier communal, et s’écoulent directement dans le Hain
  • le Hain reçoit également les eaux du bassin d’orage de la Région wallonne, qui coulent abondamment alors que nous sommes en période de sécheresse ;
  • le bassin d’orage de la Région wallonne n’est pas entretenu ;
  • les arbres autour du bassin d’orage sont très hauts et pas entretenus
  • la commune a entamé des travaux sur l’ancienne assiette du vicinal, en terrain privé, et a réalisé un remblai en schlams d’asphalte qui imperméabilise et risque de polluer les nappes : il s’agirait de déchets d’asphalte d’un chantier public voisin. Vivaqua a demandé de retirer ce remblai, craignant la pollution des captages tout proches.

    En conséquence, les demandes suivantes ont été adressées au nouvel échevin des Travaux :
  • installer un petit collecteur des eaux usées pour rallier le grand collecteur
  • faire des démarches auprès de la région wallonne pour l’entretien du bassin d’orage et des arbres qui l’entourent
  • ne plus utiliser des déchets de travaux publics pour des remblais, et surtout pas de l’asphalte qui est polluante
  • retirer ce remblai avant l’hiver

    L’ancien Echevin des travaux, Monsieur Dutry a reconnu que ce remblai de déchets était inopportun et serait retiré très prochainement.
    Il a également déclaré que le problème d’écoulement d’eaux usées serait résolu.

*******

- Point 31.1 - point rajouté à l’ordre du jour à la demande des groupes ECOLO et Intérêts brainois : Construction d’un centre aquatique – marché de promotion

- Contexte
Les Conseillers communaux « Intérêts Brainois » et « ECOLO » demandaient que le Collège informe le Conseil quant au choix du soumissionnaire retenu ou, à défaut, quant aux raisons pour lesquelles ce choix n’a pas encore été opéré.
Dans cette hypothèse, ils lui demandent de préciser quand il y sera procédé.
Le Bourgmestre a reconnu les difficultés liées à ce dossier ; il a évoqué « des pistes alternatives très intéressantes pour le financement » et s’est engagé à donner une réponse dans les deux mois, ajoutant que les subventions promises ne seraient pas remises en cause.

- Position d’ECOLO
Les inquiétudes de notre groupe au sujet de cette piscine ne sont pas apaisées.
Nous craignons que le procédé choisi d’un « marché de promotion » ne nous amène à des coûts trop élevés pour les finances communales déjà fragilisées par les exigences budgétaires des pouvoirs de tutelle.