Lu 27/2 - Un Schéma de structure trop frileux

ECOLO Braine-l’Alleud se réjouit qu’un schéma de structure voie enfin le jour et souligne la qualité du travail des bureaux d’étude. Tout en reconnaissant une série de choix judicieux, ECOLO regrette le manque de prospective dans les choix de la majorité. ECOLO est convaincu que l’installation du centre administratif sur le plateau de la gare serait une erreur historique. En conséquence, les conseillers ECOLO votent l’abstention.

Publié le lundi 27 février 2012

ECOLO reconnaît que le schéma de structure comporte une série de choix judicieux :

  • la structuration du territoire et la définition de pôles paraissent intéressantes,
  • le SSC préserve globalement les espaces ruraux et propose un maillage vert,
  • les modes doux sont pris en considération ce qui, avec les propositions du Plan de Communal de Mobilité, peut être l’esquisse d’une future mobilité partagée !

ECOLO regrette toutefois le manque de prospective politique, voire le déni de certaines questions cruciales comme le défi climatique et la pollution atmosphérique, absentes du dossier.

En ce qui concerne le logement, la logique des propositions ne conduit pas à une nouvelle façon d’habiter. Cette réserve concerne principalement la densité de l’habitat dans le centre et les noyaux des villages : alors que le monde entier change et qu’une politique novatrice s’impose pour répondre aux besoins de tous les citoyens, la commune reste très conservatrice.

Les propositions du SSD ne conduiront pas à une véritable mixité de taille et de prix. L’exigence de logements de grande taille, confirmée par plusieurs déclarations du bourgmestre dans la presse, va à l’encontre du diagnostic posé par les experts, qui n’est d’ailleurs pas propre à Braine-l’Alleud). Là aussi, ECOLO regrette les résistances de la majorité qui ne tient pas assez compte de l’évolution de la société et de la diversité des besoins.

Quant au déplacement du centre administratif, ECOLO reste convaincu que son installation sur le plateau de la gare est une erreur historique. Ce qu’il faut proposer aux citoyens, c’est surtout de nombreux services et des commerces de nécessité courante. Le déplacement du centre administratif va aggraver la paupérisation du centre historique et va à l’encontre de la mixité des fonctions recommandée par les urbanistes dans les noyaux d’habitats.

Enfin, on semble oublier dans ce choix l’énorme potentiel touristique qui n’a jamais été exploité à Braine-l’Alleud. La nouvelle gare serait une belle occasion de prendre un tournant important, là aussi, dans une politique prospective.

En désaccord avec la politique de logement et avec le déplacement du centre administratif sur le plateau de la gare, tout en reconnaissant une série de choix judicieux, ECOLO choisit l’abstention.

Dans la presse :

A télécharger

Position des conseillers communaux

Texte de la prise de position des conseillers communaux ECOLO sur l’approbation définitive du SSC lors du Conseil communal du 27 février 2012


Document PDF - 124.9 ko - ouvrir document
Ce communiqué au format .pdf
Document PDF - 362.7 ko - ouvrir document