Peu de Brainois assistent au Conseil communal et lorsque la curiosité les y pousse, ils assistent à un mauvais théâtre politique qui ne les encourage pas à y revenir : conditions d’écoute déplorables, parcours de l’essentiel de l’ordre du jour au pas de charge, échanges ou bien très techniques ou bien très polémiques, trop peu souvent dignes d’un vrai débat imprégné de respect démocratique.

Pour que chaque Brainois puisse assister aux réunions du Conseil dans de bonnes conditions, nous proposons sa diffusion en direct.

Et pour que chacun puisse y consacrer le temps nécessaire au moment de son choix, nous proposons qu’il soit aussi accessible en différé, après un découpage qui permette d’aller directement à la séquence correspondant à chaque point de l’ordre du jour.

Une documentation claire

Pour compléter l’information de chaque citoyen, nous proposons que les ordres du jour et les procès-verbaux des réunions du Conseil communal soient accessibles en tout temps sur le site de la commune.

Nous souhaitons également que les procès-verbaux reflètent la teneur des échanges qui ont eu lieu et non pas seulement, comme aujourd’hui, le résultat des votes (sans indiquer qui a voté quoi !) et la justification écrite des abstentions (mais pas des votes pour ou contre).

Présidence

Nous espérons que la diffusion publique des débats aidera à leur donner plus de dignité et de tenue mais nous y veillerons aussi en dissociant les rôles de chef de l’exécutif (le Bourgmestre) et de président de séance en confiant ce dernier rôle à un conseiller communal comme le permet le Code de la démocratie locale.

Dès lors, comme dans toutes les assemblées du pays, ce sera un membre du Conseil qui sera appelé à présider les débats, à en régler la police pour redonner droit à la politesse, à l’équilibre des temps de parole ainsi qu’à la pertinence, la qualité et la clarté des débats.

Plus démocratique

En conclusion, parfaitement informés de la teneur des débats qui ont lieu en Conseil communal grâce à leur diffusion filmée, aidés par l’information mise à leur disposition et par l’action modératrice et pédagogique d’un président ou d’une présidente de séance, les Brainois auront plus de raisons de s’intéresser à nouveau à la dimension politique de la gestion du « bien commun » brainois.

Retrouvez nos autres propositions et notre programme complet ici.

Share This