Groupements d’Achats Communs (GAC)

L’exemple de Waterloo
- Baudouin Van Overstraeten, conseiller communal

Nous avons rencontré Benoit Peeters, habitant de Braine-l’Alleud pour lui poser quelques questions sur le GAC de Waterloo.

Bonjour Benoit. Tu te présentes ?
Benoit Peeters, 28 ans, j’habite au centre de Braine-L’Alleud et suis membre de l’ASBL L’R de rien qui prône notamment une autre manière de consommer (produits locaux, de saison et biologiques).

Comment l’aventure du GAC de Waterloo a-t-elle commencé ?
En décembre 2006, la coordinatrice de la Maison des jeunes de Waterloo, qui est l’un des partenaires de l’R de rien, a été interpellée par deux personnes qui souhaitaient commencer un groupe de paniers bio. Elle a invité les membres de L’R de rien, à se joindre au projet de fonder un GAC à Waterloo. Le concept de GAC existe en effet depuis des années, mais il n’existait encore aucun groupe sur Waterloo et Braine-l’Alleud.

L’idée c’était de se regrouper pour acheter des produits bio (fruits, légumes, …) dans le cadre d’une relation privilégiée et directe avec le producteur, tout en veillant à entretenir la convivialité entre les membres du groupe. Notre engagement s’inscrit dans la durée pour que l’agriculteur puisse planifier sa production.

Comment fonctionnez-vous ?
Le groupe est autogéré, chacun s’implique suivant ses disponibilités pour partager les tâches de commande, réception et de distribution des paniers (coûtant entre 8 et 16 €). Au départ, une réunion hebdomadaire était prévue (devenue bimensuelle depuis lors), permettant de manger ensemble, d’apprendre à nous connaître, de discuter des questions d’organisation mais aussi d’échanger des recettes et des informations, projets ou idées.

Notre GAC est pour l’instant composé d’une vingtaine de familles habitant Waterloo, Braine-l’Alleud et Rhode-St-Genèse. Certaines familles se sont regroupées (sous-groupe de ramassage de Braine, du quartier Chenois-Ermite et du quartier Faubourg) pour ne pas devoir tous se déplacer à Waterloo (devant l’entrepôt de Mala India) le samedi après-midi pour y chercher leur commande.

Comment avez-vous choisi votre fournisseur ?
Nous avons recensé à l’époque trois agriculteurs fonctionnant avec des paniers bio, dont un était déjà débordé.

Nous fonctionnons donc depuis 5 ans avec la Ferme de Sainte Barbe à Orp-le-Grand, producteur de légumes et céréales labellisés bio, qui fournit par ailleurs une dizaine d’autres groupes locaux.

Il arrive qu’il se fournisse complémentairement chez d’autres producteurs locaux. En hiver, il ajoute parfois des fruits non locaux (par exemple des kiwis) pour assurer une certaine diversité. Si le fruit n’est pas local, il est labellisé équitable (Max Havelaar).

Comment se passe la collaboration avec votre fournisseur ?
Ensemble avec les autres GAC, nous échangeons avec le fermier, par exemple sur une diversité des produits suffisante. Nous l’avons aussi incité à abandonner ses livraisons en caisses en carton pour des bacs en plastique cautionnés.

Nous recevons de temps en temps des propositions d’autre producteurs ou distributeurs et nous étudions attentivement leur proposition. Nous avons par exemple refusé du jus de pomme qui, bien que labellisé « équitable », provenait d’Afrique du Sud.

Nous échangeons parfois sur des activités connexes comme le financement alternatif,…

Parfois certains se plaignent de trouver chaque semaine la même chose (des choux ou des haricots) dans leur panier. Que leur réponds-tu ?
Que c’est la réalité des saisons, à laquelle nous ne sommes plus habitués. Mais en parler ensemble permet de partager des recettes inconnues et de retrouver du plaisir à les préparer !

Faut-il s’engager sur le long terme ?
Nous gérons nos commandes avec la Ferme de Sainte Barbe sur base mensuelle. Afin que le nombre de paniers ne fluctue pas trop, nos membres doivent s’engager sur base mensuelle mais peuvent modifier le contenu de leur panier, selon qu’ils choisissent des fruits et/ou des légumes avec ou sans pommes de terre.

En cas d’absence, nous suggérons aux membres de faire découvrir le panier à un proche.

Comment vous rejoindre ?
Bienvenue à tout qui veut s’intégrer au projet : gacwaterloo@gmail.com

Pour en savoir plus