Me 16/11 - Solidarité avec les travailleurs de NextPharma

Ecolo Braine-l’Alleud tient à exprimer sa solidarité avec les travailleurs de l’entreprise NextPharma. Et se réjouit de la sortie de crise dans le calme, en pointant le problème de la conditionnalité des aides.

Publié le mercredi 16 novembre 2011

- - - - Jeudi 17 novembre - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Ecolo Braine-l’Alleud se réjouit que la faillite des Laboratoires Thissen (NextPharma) soit évitée et qu’une solution soit recherchée qui prenne en compte les droits des travailleurs. Nous apprécions que tout se soit terminé dans le calme. Le rôle du Parquet a été positif dans la recherche de solutions et la dignité des travailleurs n’a pas failli.
Ceci dit, le combat de l’emploi n’est pas terminé, et la défense des travailleurs impliquera encore de longues heures de négociation.

Le cas de NextPharma illustre les failles existantes dans notre législation, qui permettent qu’une entreprise internationale puisse échapper à ses devoirs d’indemnisation des travailleurs voire qu’elle décide d’en vider la substance dans le cadre de transferts intragroupes.
Il faut rappeler qu’en 2009, NextPharma a bénéficié de 980 000 euros d’intérêts notionnels, ce qui démontre encore une fois l’absurdité du système et la nécessité de conditionner ces aides au maintien de l’emploi. L’entreprise a également bénéficié d’aides importantes de la Wallonie.

Ecolo, aux différents niveaux de pouvoir, continuera son combat pour une plus grande conditionnalité des aides et pour l’amélioration de la protection des travailleurs en cas de faillite.

> Voir aussi le communiqué d’ECOLO fédéral.

- - - - Mercredi 16 novembre - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

La députée Thérèse Snoy s’est rendue sur le site ce matin et a pu constater l’immense déception et le désarroi des travailleurs face à la volonté de la direction de déposer son bilan sans concertation sociale, et ainsi d’échapper à ses devoirs d’indemnisation des travailleurs.

A l’évidence la gestion de l’entreprise a été chaotique ces derniers mois, le plan social promis n’a pas été appliqué, les travailleurs naviguaient entre menaces, promesses, solutions de bout de chandelle, et la chute est vertigineuse.

Face à cela, la réaction des travailleurs reste marquée par le calme et la dignité, jusqu’à présent.

La locale Ecolo Braine-l’Alleud tient à exprimer toute sa solidarité avec les travailleurs de Next Pharma, et son souhait qu’aucune intervention de l’autorité locale ne puisse pousser les travailleurs à des réactions plus désespérées.

Nous espérons que les Ministres compétents à la Région wallonne et au gouvernement fédéral mettent tout en œuvre pour rouvrir le dialogue social et obtenir une attitude plus respectueuse des droits sociaux par l’entreprise au niveau international.