Lu 26/1 - Echos du Conseil Communal – Zone bleue et Paradis

La vie quotidienne des Brainois est évoquée à plusieurs reprises lors de ce Conseil communal : qu’il s’agisse de plaines de vacances, de compostage, de stationnement ou encore de la zone du Paradis, le point de vue d’ECOLO est de défendre à la fois les hommes et la nature, sans les opposer entre eux.

Publié le jeudi 29 janvier 2015

1. Concernant le projet pédagogique des plaines de vacances (point 5)

Nous avons proposé un amendement pour intégrer dans les objectifs pédagogiques « le respect de la nature, de l’environnement et de l’espace public ». Cet amendement a été accepté sans discussion.

*

2. Concernant l’octroi d’une prime communale à l’achat d’une compostière (Point 7)

Nous avons marqué notre accord mais demandé que la Commune guide les demandeurs vers le bon choix :

  • éviter les compostières en PVC qui cassent si elles sont exposées au soleil,
  • préférer les modèles en plastique recyclé souple qui ne cassent pas en cas de gelées ou alors en bois non traité,
  • choisir des compostières les plus opaques possible, laissant sortir l’eau et entrer l’air,
  • préférer idéalement un silo à plusieurs compartiments.

Notre groupe pense qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire pour éduquer au compostage et à l’utilisation du compost. Nous constatons que beaucoup de personnes réalisent un compost ou en tout cas empilent leurs déchets dans un coin du jardin et dans bien des cas font évacuer ce compost vers le parc à conteneurs. Rares sont ceux qui réutilisent le compost.

Il serait donc judicieux d’inviter les demandeurs à assister à une formation sur le compostage. Ces formations pourraient être organisées en partenariat avec une asbl comme le « Comité Jeanpain asbl » ou une association locale active en éducation à l’environnement.

Le Bourgmestre nous a donné raison, et va introduire dans le règlement l’invitation aux demandeurs à participer à une séance de formation au compostage.

*

3. Concernant la mise en œuvre de la zone bleue

Comme plusieurs groupes sont intervenus au sujet de demandes particulières, nous sommes intervenus pour rappeler que la mise en place de la zone bleue devait s’accompagner d’une bonne information et d’une sensibilisation à des alternatives de déplacement telles que les transports publics et le vélo.

Depuis le vote de juin dernier sur la zone bleue et également en vue de pallier aux difficultés d’accès au futur centre administratif, Ecolo plaide pour l’instauration d’une navette qui circulerait dans le centre pour amener les habitants vers la gare ou dans d’autres lieux de services importants.

Le Bourgmestre a répondu que le Collège est d’accord pour la mise en œuvre d’un service de navettes mais plutôt pour 2016, lorsque le déménagement des services administratifs aura eu lieu.

Nous pensons que la zone bleue justifierait également ce nouveau service pour que les habitants brainois aient moins besoin de venir en voiture en ville.

La mise en place de la zone bleue sera retardée pour que le nouveau règlement prenne en compte les demandes particulières qui se sont exprimées. La Commission de circulation statuera sur des adaptations du règlement lors de sa prochaine réunion.

*

4. Concernant l’introduction de 400kg de carpes dans l’étang du Paradis

Nous sommes intervenus dans les "Divers" pour exprimer notre désaccord. Nous croyons que c’est une grossière erreur que d’avoir déversé des carpes au Paradis.

Pourquoi ? Car la carpe est un poisson fouisseur qui va dévorer tous les herbiers avec ce qu’ils contiennent comme œufs, invertébrés, microfaune… Il faut 50kg de plantes pour 1Kg de carpe constitué. Or, ce sont les herbiers qui oxygènent l’eau ; les carpes vont ruiner à long terme l’équilibre de l’étang qui les accueille.

Notre échevine de l’environnement disait il y a peu qu’on s’orientait vers un PCDN sur le territoire de la commune. L’introduction de carpes et en particulier des carpes « Amour » ne rentre pas dans le cadre de l’élaboration d’un PCDN. Il n’est pas encore élaboré mais il faut rester cohérent.

Le mieux serait de laisser la faune et la flore s’installer toute seule. Les poissons sont introduits par les œufs collés sur les pattes des oiseaux. Les carpes sont retirées de tous les étangs de Bruxelles parce qu’elles appauvrissent la qualité biologique et sont donc indésirables. La carpe n’est pas le bon choix, il serait dommage de devoir recourir à une ventilation artificielle comme à l’ancienne piscine du Paradis

La réaction du Bourgmestre fut de justifier l’introduction de carpes par l’objectif de faire des étangs du Paradis une zone de loisirs « pour les Brainois ». Nous souhaitons aussi un « Paradis pour les Brainois » mais où la nature et la biodiversité soit préservée.

Il est regrettable et dépassé d’opposer le respect de la nature et l’intérêt des Brainois.

C’est pourquoi nous soutenons le projet participatif pour l’aménagement de la zone du Paradis rendu public sur le site www.monparadis.be.

Affaire à suivre !