Lu 26/06 - Echos du Conseil - Ecolo réclame une navette

Un peu de tout au menu de ce premier Conseil communal estival : échevin, budget, taxe, solaire, contournement, train, lotissement, navette...

Publié le dimanche 16 juillet 2017

Composition du Collège

Le Conseil a commencé par la démission de l’échevine, Madame Hatert, que nous avons saluée pour son engagement en faveur des opérateurs culturels à Braine-l’Alleud et pour sa résistance dans son cheminement politique.

Geoffroy Matagne est donc monté à nouveau au Collège en remplacement mais avec d’autres attributions. Le Bourgmestre a annoncé un remaniement des compétences au sein du Collège, connu aujourd’hui mais qu’il n’a pas voulu dévoiler ce soir-là.

Modification budgétaire n°2

Nous nous sommes surtout intéressés aux modifications dans le budget extraordinaire, c’est-à-dire dans les investissements de la commune.

Cette modification budgétaire a confirmé, une fois de plus, des investissements supplémentaires pour le nouveau centre administratif, ce qui nous amène à regretter qu’on n’ait jamais eu de vision globale sur les investissements dans ce bâtiment qui sera inauguré ces prochains jours.

Nous avons néanmoins apprécié un montant d’investissement dans la « maison des associations » que deviendra l’hôtel communal actuel. Nous avons attiré l’attention sur l’importance de conserver le cachet de la villa du Paradis qui devrait abriter bientôt une activité de l’HORECA.

Taxe sur les écrits publicitaires

Le règlement taxe sur les écrits publicitaires a suscité débat : il s’agissait de voter une taxe de 0,07€ par exemplaire distribué ; mais la définition « d’écrit publicitaire » était si générale qu’on pouvait craindre que n’importe quelle feuille de chou de comité de quartier annonçant une brocante, ou même un toutes-boîtes comme l’Echo du Hain, soit taxable.

Les groupes de la minorité ont demandé à être sûrs que les publications culturelles et associatives soient exonérées. Finalement le vote a été reporté, un nouveau texte nous sera présenté.

Panneaux solaires aux écoles communales

Nous avons salué le placement de panneaux solaires dans les écoles communales d’Ophain et de Lillois et demandé que les élèves soient sensibilisés à l’importance citoyenne de cette production d’électricité renouvelable.

Contournement Ouest

Concernant ce projet, la majorité continue à mettre la charrue avant les bœufs : alors que l’évaluation environnementale du projet de route et du zoning de la vallée du Hain n’est même pas entamée, on dépense déjà 54.000 € pour des missions d’ingénierie. Comment espérer qu’on puisse encore remettre en question le tracé de cette voirie alors que l’évaluation environnementale permettrait de proposer des alternatives de tracés ? Nous avons voté « non ».

Keycard SNCB étendue à Lilois

Nous avons soutenu la proposition du groupe IB de demander à la SNCB que la validité de la Keycard soit étendue aux voyageurs entre Lillois et Bruxelles alors qu’actuellement elle ne couvre que la distance entre Braine-l’Alleud et Bruxelles.

Le débat a porté sur la notion de discrimination entre voyageurs de la même commune et entre voyageurs bénéficiant d’exceptions de ce type. Le point a été reporté pour permettre de collecter plus d’information auprès de la SNCB.

Lotissement rue JS Bach

Nous nous sommes positionnés contre le projet de voirie déterminant la construction d’un nouveau lotissement à la rue JS Bach, estimant que la procédure suivie par le promoteur conduisait à éviter systématiquement l’évaluation environnementale en saucissonnant le projet.

Nous réclamons une navette

Lors des points divers, nous avons posé la question de la navette qui devrait aider les personnes sans voiture à accéder au nouveau centre administratif groupant commune et CPAS.

Le Bourgmestre, après avoir voulu nier le problème, a consenti à nous lancer « elle viendra » ! sans préciser quand. Nous serons très attentifs à cette question d’accessibilité et de confort des citoyens dans leurs futurs services communaux.