Lu 25/6 - Des locaux insalubres pour nos enfants à l’école d’Ophain

L’enseignement public à Ophain fait les frais d’une mauvaise gestion

- Intervention du groupe ECOLO au Conseil communal du 25 juin 2012

Publié le mercredi 27 juin 2012

La réunion de la Co.Pa.Loc. (Commission Paritaire Locale) du 13 juin dernier a révélé une situation désastreuse pour la santé et la sécurité des enfants qui fréquentent l’école d’Ophain. Moisissures, sanitaires défectueux, prises électriques sans caches… les documents présentés en réunion ne laissent aucun doute sur l’urgence des mesures à prendre.

En 2007, déjà, nous avions été surpris d’apprendre le nombre de travaux nécessaires à réaliser. Toutefois, à l’époque, la nouvelle échevine de l’enseignement semblait réellement vouloir remédier à la situation qui lui était présentée.

Or la négligence a perduré. Depuis 2007, rien de décisif n’a été entrepris. Résultat : les conditions de vie et de travail ont continué à se dégrader, les enfants et le personnel enseignant vivent chaque jour dans des conditions d’hygiène et de sécurité impensables.

Non seulement rien n’est fait pour régler les problèmes mais en plus il est demandé aux institutrices de ne pas se plaindre à la Co.Pa.Loc sous prétexte que ce n’est pas le lieu où il convient de parler des travaux à faire ! Une « demande » d’autant plus étonnante que l’échevin des travaux et le chef des travaux siègent au sein de cette commission.

Aux problèmes d’insalubrité et de sécurité viennent également s’ajouter les problèmes de circulation (et donc de sécurité) aux abords de l’école. Ici aussi, c’est l’inertie totale. Aucune suite n’a été donnée à ce jour aux solutions envisagées dans le Plan Communal de Mobilité.

Citons également, les gaspillages d’énergie incroyables faute d’un système de chauffage adéquat : dans certaines classes la température est telle qu’il faut ouvrir les fenêtres en hiver…

C’est un ensemble de faits et de situations qui relèvent d’une gestion lamentable d’une école qui faisait jadis la fierté d’Ophain. C’est grave, hallucinant et indigne. Qui accepterait que ses enfants ou petits-enfants aillent dans une école où les rats circulent en toute liberté, où la moisissure ronge les murs, où les problèmes sanitaires sont tels que les enfants n’ont plus accès à des toilettes décentes et en état de marche ?

En tout état de cause, nous refusons une telle situation et nous exigeons fermement que les bungalows déficients soient remplacés de toute urgence. Nous demandons à cette fin de libérer 35.000 €, disponibles sur le boni ordinaire, afin de procéder aux travaux de réparation et de louer des Portakabin qui pourront accueillir les enfants dans des conditions décentes dès la rentrée de septembre.

Cette demande soumise au conseil communal est une mesure à court terme pour parer à l’urgence. A moyen terme, il faudra envisager des travaux d’envergure. C’est pourquoi nous proposons, dans une phase ultérieure, d’analyser les coûts d’une rénovation en profondeur, voire d’une extension de l’école d’Ophain.

Pour un enseignement public de qualité dispensé dans des conditions d’hygiène et de sécurité dignes du 21ème siècle !