Le Paradis : pour la gloriole ou pour protéger des inondations ?

Ces dernières semaines, les médias ont largement relayé les inquiétudes, et à vrai dire les doutes, de l’association SOS Inondations Tubize sur l’efficacité de la Zone d’Immersion Temporaire (ZIT) au regard des équipements actuellement en place.

Publié le jeudi 2 février 2017

1 – La ZIT du Paradis est-elle efficace contre les inondations ?

Le groupe Ecolo s’est rendu sur les lieux en compagnie de représentants de SOS Inondations et a pu également bénéficier des explications de l’administration communale.

Le Groupe Ecolo Braine-l’Alleud

  • entend les inquiétudes légitimes des Tubiziens qui ont assez subi de préjudices lors des précédentes inondations pour chercher à tout mettre en oeuvre afin d’éviter les risques d’une récidive, notamment grâce à la ZIT du Paradis ;
  • pense que les installations aujourd’hui mises en place peuvent sans doute retenir un volume d’eau conséquent en cas de crue du Hain ;
  • constate cependant que ces installations ne sont pas finalisées (placement de manivelles, de caméras de surveillance, d’une passerelle pour accéder au moine, etc.) et que le dispositif repose sur la présence et l’intervention manuelle d’agents communaux ;
  • s’étonne de ce manque de finalisation et des réponses données par l’autorité communale par voie de conférence de presse, visant plus à décrédibiliser l’association tubizienne, voire à la menacer, qu’à rassurer sur la fiabilité technique des installations ;
  • note que ni le non-fonctionnement dénoncé par SOS Tubize, ni le bon fonctionnement revendiqué par la commune ne sont objectivement établis et correctement documentés ;
  • demande l’organisation d’une réunion d’information publique avec les experts du bureau Myclène (qui ont formulé l’ensemble des recommandations pour le bassin de la Senne), et les représentants des communes et autorités concernées pour expliquer le fonctionnement de la ZIT et ainsi rassurer tous les habitants de l’aval du Hain.

2 - Une fontaine de prestige !

Lors de ce Conseil communal du 30 janvier 2017, la majorité demande de voter une modification budgétaire et une procédure de marché public pour l’achat d’une fontaine avec un jet d’eau de 20 mètres de haut, à placer dans le grand étang du Paradis. Ce jet d’eau, d’un prix proche de 80.000 euros, pourra être illuminé par des faisceaux de lumière multicolore.

Du rêve, pourquoi pas ? Mais c’est aussi un achat équivalent à 7 fois les subsides annuels pour la solidarité internationale, c’est du bruit sur le site et c’est une consommation d’électricité. C’est aussi à l’évidence un dérangement pour la faune aquatique et la nidification des oiseaux que nous nous réjouissions d’observer sur les étangs et dans les marais proches.

Bref, nous nous opposerons à cet achat, opération de prestige coûteuse et inutile.

3 - Baisser le niveau d’eau

C’est une demande du Département Nature et Forêts que nous appuyons car le niveau actuel provoque la mort lente de l’aulnaie et défavorise l’installation d’espèces végétales et animales liées au marais.

De plus la baisse du niveau d’eau permettra aussi de retenir plus d’eau en cas d’inondation.