Je 19/1 - Les abeilles d’Alexandra, les abeilles d’ici et d’ailleurs

Au mois de novembre dernier, à l’occasion des Délices du Jard’Hain, Alexandra réjouissait nos papilles en nous faisant découvrir son miel de printemps et d’été. Aujourd’hui, les nouvelles sont moins réjouissantes. Nous vous livrons le message qu’Alexandra nous a envoyé.

Publié le jeudi 19 janvier 2012

Bonjour !

C’est avec le cœur gros que je vous écris ce mail...

8 de mes 10 ruches sont mortes. Les deux dernières tiendront-elles le coup jusqu’en avril ?

Je retrouve des ruches vidées comme par un aspirateur - il ne reste plus que des masses de réserves et du couvain (larves) abandonné dans la plupart.

C’est la première fois que je vois ça. Le tant redouté "Colony Collapse Disorder" ?

J’ai contacté les scientifiques à Louvain-la-Neuve. Apparemment, cet "hiver" a été catastrophique pour de nombreux apiculteurs. C’est l’hécatombe. Trop chaud ? Trop de varroas ? Virus ? Pesticides ? Personne ne sait...

Au delà de ma perte personnelle, je suis inquiète.

Combien de colonies survivront cet hiver ? Assez pour repeupler la moitié de nos ruches ? Et l’hiver prochain ? Quel avenir ? L’abeille ne semble pas pouvoir s’adapter assez vite...

Combien d’apiculteurs vont continuer à essuyer leurs pertes, tout brûler (ne sachant pas de quoi elles sont mortes...) pour tout recommencer prenant ainsi le risque de devoir tout reprendre l’année suivante ? Tout ça représente un investissement énorme de temps, d’argent (une colonie sur 6 cadres (1/2ruche) se vendait 150€ l’an dernier), d’émotions,...

Ce sera avec le coeur encore plus gros que je m’attaquerai à tout nettoyer, gratter tous les cadres, brûler les cires, passer les ruches au chalumeau...

J’aimerais m’activer pour aider les abeilles mais ne sais pas comment...

Alexandra


Renseignements pris auprès du CARI, le Centre Apicole de Recherche et d’Information à Louvain-La-Neuve, il semblerait que de nombreux apiculteurs déplorent des pertes importantes cet hiver. A ce jour, on ne connaît ni l’ampleur réelle, ni les causes de ces pertes.

Peut-être avez-vous l’une ou l’autre idée. Peut-être pouvez-vous aider Alexandra. Pour lui envoyer un message, écrivez-nous, nous transmettrons.